Road Trip for Travel Camper 2019

Ce carnet de route à été réalisé dans le cadre d’un deuxième partenariat avec Travel Camper, entreprise de location de Van aménagés sur Nantes.

3 ans plus tard, on prend les mêmes et on recommence, direction la route des vacances !

-> Site web de Travel Camper

♦♦♦

Nous sommes le lundi 24 Juin 2019, on a rendez-vous à 10h30 avec Maël et Will, à Cheix-en-Retz à coté de Nantes. On doit récupérer notre van, pour 10 jours sur les routes de France ! Lors du premier partenariat, nous avions testé le van confort de la gamme de Travel Camper. Cette fois nous partirons avec le van Classic. Coloré et tout mignon avec son petit champignon !

Même si le van est tout équipé, nous avons à nouveau apporté un peu de décoration, et quelques produits zéro déchets, afin de se sentir vraiment chez soi. Ainsi, plaids, coussins, attrape-rêve, plantes, livres, magasines, cadres, bocaux, fruits secs, shampoing, savon, déodorant faits maison…  le tout rejoint l’aventure !

En road trip, l’idée est de se laisser guider par ses envies, et la météo. Vivre sur l’instant. En ce premier jour, le temps n’est pas encore au rendez-vous. Mais nous savons d’hors et déjà que la canicule est annoncée pour le milieu de semaine. Nous décidons donc de commencer par profiter de la fraicheur et descendre à la découverte des forêts de la Vendée dans le parc naturel du Marais-de-Poitevin. Un rapide passage par Montaigu, le temps de faire quelques courses et de prendre un café au PMU du coin, et nous voila arrivés dans le village médiéval de Vouvant.

On profite de l’après-midi pour se balader en pleine nature, et observer les arbres remarquables de la région, avant de rejoindre Mervent, un village perché sur les hauteurs de la « Mère »… parlant ici d’une rivière et de ses forêts. La région me fait d’ailleurs penser aux forêts canadiennes, nous y resterons donc pour la nuit.

Le lendemain matin, réveil au calme et premier petit-déjeuner dans le van. On a bien dormi, champignon de toit ouvert pour laisser passer l’air… mais sans piqures grâce aux moustiquaires !  On a re-découvert le van multifonctions, avec ses banquettes super modulables ! Nous reprenons la route, le soleil est déjà au rendez-vous. Nous nous arrêtons dans la charmante ville de Fontenay-le-Compte prendre un café en terrasse, et à la recherche d’un marché. Les premiers degrés de la canicule se font sentir, alors, bretons que nous sommes, on prend la route de l’océan et de sa brise fraîche… Oléron nous voilà !

Première pause déjeuner face à la mer, du coté de Château-d’Oléron. Il fait chaud mais l’air de la mer nous fait du bien. L’île n’est pas aussi touristique que sa voisine l’île de Ré et fin Juin, nous sommes plutôt tranquilles. On discute avec Kevin qui vient d’ouvrir son café « Kevest », il nous recommande quelques spots sauvages dans le coin. Après avoir à nouveau fait l’appoint de courses, et changé la bouteille de gaz, nous roulons vers la côte Sud-Est, au Nord de Vert-bois, pour une petite baignade dans les vagues.

Les lieux sont tellement parfaits que nous n’irons pas plus loin aujourd’hui, et on s’y installe tout près pour la nuit, après une bonne douche, merci Travel Camper pour l’aménagement, et la réserve d’eau ! En ce mardi soir, le premier coucher de soleil du van trip se dévoile, si beau, et ça ne sera pas le seul !

Le lendemain matin, réveil face à la mer… la marée monte, l’eau est pourtant si calme. La douceur de vivre à l’état pur… Eric prépare le petit déjeuner, comme souvent, pendant que je lézarde au lit. Mais la grasse matinée à une autre saveur en extérieur… En ce mercredi, nous avons envie de passer par quelques villages. La température a encore monté, nous cherchons donc l’ombre en terrasse. On trouve notre bonheur dans le village de Boyardville, à l’Ouest de l’île avant de nous rendre sur la plage des Saumonards.

Puis à l’eau, il fait déjà trop chaud ! La plage est splendide, sauvage, déserte, avec vu sur Fort Boyard, notre coup de coeur de l’île, sans hésiter ! On se baigne, puis on revient au van, à la recherche d’une place à l’ombre, sous les pins pour la pause déjeuner.

L’après midi, nous remontons tout au nord de l’île. On a entendu parlé du phare et de la pointe de Chassillon. Fenêtres grandes ouvertes, Eric au volant, moi les cheveux dans le vent… c’est si bon de rouler en prenant son temps.

Nous ne sommes pas déçus par la vue en haut du phare. Par contre, impossible de trouver un lieu où rester dormir. Le nord de l’île est un peu plus touristique… Nous activons à nouveau l’application Park for Night, qui géocalise les spots pour la nuit, la journée, s’installer… pour les vans et camping-cars.  C’est ainsi que nous trouvons un lieu magique, à l’ouest, près de la plage des Huttes. Douche, apéritif, journal de voyage, et second coucher de soleil en vu !

En ce jeudi matin, la météo annonce la plus forte chaleur de la semaine… on doit cependant quitter l’île car nous sommes attendus prêt d’Arcachon vendredi soir, il est donc temps de redescendre. On commence donc la journée par une petite fraicheur gustative, dans la région de Marennes… et ses huîtres !

Puis on trace direction Royan, pour ne pas louper le bac de 14h30. On est un peu juste, à peine le temps de déjeuner. C’est donc dans la queue, une fois les tickets pris, qu’avant d’embarquer, je nous prépare une petite salade composée. C’est cela aussi l’aventure en van, avec son frigo et sa cuisine équipée, on prépare des petits plats n’importe où !

Nous voila passés de l’autre côté, après la Vendée, la Charente, nous voilà en Gironde. Ses pins, sa côte sauvage, ses vagues, son surf… et sa chaleur ! L’été est chaud, on atteindra ce jour là 39-40° à l’ombre. Autant vous dire qu’on consacre notre journée à boire de l’eau, du café glacé, et à jouer dans les vagues. D’ailleurs, nous vidons le réservoir, c’est notre première expédition « à la recherche d’un robinet d’eau gratuit » du van trip. Nous avions remarqué que souvent, il en restait près des églises, dans de tous petits villages. On gardera ce bon plan pour le reste du trip.

En fin de journée, nous arrivons à Lacanau Océan… les dunes sont tellement présentes, qu’il est impossible de trouver un spot « vue mer », nous optons donc pour « vue lac », très beau également ! On sort le hamac entre les pins, on se sert du vin… je me laisse aller à une petite sieste, assommée par la chaleur, pendant qu’Eric prépare des fajitas… que calor ! Le soleil se couchant, on se rafraîchit dans le lac, rien ne vaut un bain de nuit ! On se fait cependant rattraper par quelques nuages de moustiques… et à minuit nous sommes obligés de nous coucher, l’envie n’y est pas, il fait encore trop chaud. Cette nuit la, nous dormirons mal, même le petit champignon n’y fera rien… la canicule est plus forte que tout !

La chaleur aura eu raison du soleil. On perd ainsi 15°C en une journée… la fameuse brume de mer est tombée. Nous allons jeter un oeil aux vagues à Lacanau-Océan… brouillon, agitée, la mer n’est pas vraiment surfable, peu de monde à l’eau. On se promène donc entres les dunes, dans le centre-ville, sur les routes parallèles, et sur la plage. J’aime cependant beaucoup cette atmosphère, entre vapeur de l’océan, vent, côte sauvage.

En fin de journée, le soleil revient petit à petit, mais on est déjà vendredi, on doit rejoindre Arcachon. En effet, nous sommes attendus par des amis anglais sur place, on se rend tous à un mariage le samedi, derrière la dune du Pyla. Nous y ferons donc une pause pour 2 jours, en commençant par le coucher du soleil à son sommet. Se rendre en van à un mariage, c’est plutôt insolite, mais très pratique pour dormir sur place !

Mariage passé, le dimanche soir on reste sur Arcachon. Nous avons envie de visiter Bordeaux, mais la route Arcachon-Bordeaux un dimanche soir, c’est une mauvaise idée… trop encombrée ! On trouve un spot face à la mer, sous les pins, et on en profite pour faire un peu de rangement. Je tiens d’ailleurs à préciser que le van de Travel Camper passe sous toutes les barrières, très pratique pour squatter les parkings !

Lundi premier juillet, déjà une semaine de van trip… le temps passe vite. Direction Bordeaux ! Travel Camper à une deuxième agence sur place, c’est donc une étape obligatoire. Et depuis que nous sommes installés à Nantes… je vous avoue que nous sommes très curieux de parcourir Bordeaux, on compare si souvent ces deux villes !

On commence par la zone de Darwin, avant de rejoindre le centre ville. Miroir d’eau, ruelles, jardin des plantes, le quartier brocanteurs de Chartrons… et enfin notre premier restaurant des vacances !

Il est cependant difficile de rester dormir en centre ville… nous prenons la route après s’être bien régalé au P’tit Bahut, direction le vignoble de St-Émilion pour dormir au coeur des vignes !

Réveil nature et familiale, ma petite soeur, travaillant en Dordogne pour la saison, nous a rejoint pour la journée. Je suis ravie ! On visite St-Émilion le matin, avant que ce petit village rempli de charme ne soit pris d’assaut par les touristes.

L’après midi, on parcourt les vignes et domaines avec le van… similaires et différentes à la fois, certaines bien plus naturelles que d’autres. Nous n’avions pas réservé de visites guidées de vignobles, mais par hasard, nous tombons sur le vignoble de Château Coutet, labélisé bio, qui veut bien nous accueillir à 14h. Nous ne sommes pas déçus, vignoble familiale depuis 14 générations, ils font partis des seuls 57 vignobles de France à n’avoir jamais utilisé de produits chimiques sur leurs terres. Sachant qu’il y a déjà 800 vignobles à St Émilion, je vous laisse imaginer la rareté de leur vin… nous dégustons et apprécions !

Ensuite, direction la Dordogne, on passe par Castilllon, sans grand intérêt, mais l’idée est que ma petite soeur se rapproche de chez elle pour avoir moins de route à faire ce soir. On s’arrête au bord de la Dordogne près de Pessac sur Dordogne, le paysage change petit à petit pour laisser la place à une nature plus sauvage. Le soir, nous trouvons un restaurant au bord de l’eau, parfait avant de reprendre la route vers Blaye pour notre part, vers Sarlat pour ma soeur !

Mercredi matin, le van trip touche à sa fin. Il nous reste à peine deux jours. Nous avons dormi près du port de Blaye, et nous visitons sa citadelle, construite par Vauban. C’est jour de marché, alors on fait une dernière fois le plein de melon, fraises et produits de saison. Direction la Tranche-Sur-Mer, il est grand temps de remonter vers Nantes ! Sur la route, je me repose, profite de ces derniers instants, visage et gambettes au vent…

Une rapide pause déjeuner à mi-chemin à Yves, et nous voila en milieu d’après-midi à la Tranche-Sur-Mer. Un peu déçus par son front de mer, nous apprécions cependant ses petites ruelles, et la plage plus sauvage au Nord. Nous y resterons pour cette dernière nuit, sur un parking entre pins et dunes. On déguste notre melon du marché, notre vin de St-Émilion, et nos aubergines dorées grâce à notre petite cuisine équipée, avant de rejoindre la plage pour notre dernier coucher de soleil de l’aventure.

Un dernier réveil après une nuit sous les étoiles, je ne veux pas quitter le van… c’est si bon de vivre en extérieur, tout en profitant d’un petit confort, comme chez soi. Nous avons ainsi parcouru 1350km à travers la France, dépaysement garanti. Comme quoi, pas toujours besoin de partir très loin pour profiter des vacances… merci Travel Camper !

 


PHOTOS / TEXTES © ELISE FOURNIER

avec la participation de ERIC BRANDENBURG

-> Site web de Travel Camper

♦♦♦